Bien vu mais...

Publié le par Sam

Même sans télévision, je suis l'actualité, ou du moins j'essaye. Et à moins de vivre dans une grotte, vous ne pouvez pas avoir raté ce billet de Mme Delaunay, sur son blog.

Madame Delaunay est médecin et est ensuite entrée en politique.

Ce qui me choque, au premier abord, c'est sa double casquette : Députée de Gironde et Conseillère Municipale de Bordeaux. A-t'elle le don d'ubiquité ? Si oui, cela m'intéresse fortement !

Blague à part, ce qu'elle dénonce ici est la professionalisation de la vie politique, sans passer par la case "mains dans le cambouis" à savoir, travail en usine, en entreprise, etc.

Ben oui, parce que figurez-vous que ces animaux qui nous gouvernent (ce n'est pas de moi, hein !) pondent des lois qui régissent notre vie, mais ils n'y connaissent rien, et s'en foutent royalement puisqu'ils ne sont pas impactés par ce qu'ils font...

Par contre, on n'entend toujours pas venir :

- transparence des comptes de chaque parti / groupuscule / chambre, etc...

- non cumul des mandats

- limitation des mandats à 2 (soit 10 ans de vie politique grand maximum)

- impossibilité de faire nommer des personnes de sa propre famille au sens large (que fait la DST ?)

- départ à la retraite à 65 ans (jusqu'à la fin du mandat s'il reste moins de 12 ou 18 mois à "faire") ou nommination d'un successeur de façon collégiale ou autre moyen.

Et je suis sûre que j'en oublie...

Mais comment peut-on encore laisser passer tout cela ? Quand va-t on se réveiller ? Et surtout, comment faire ? Soit la révolution, un peu trop sanguinolant à mon avis, soit par des élections anticipées pour le Sénat (encore qu'on peut s'en passer, du Sénat), des Députés et de ce qui nous tient lieu de président. Non, je ne mettrai pas de majuscule. Cette fonction devrait être respectable et respectée. Mais là, désolée, je ne peux pas...

Publié dans Quotidien et politique

Commenter cet article